Découverte de l'ésotérisme chrétien

230,00 €

Cours (6 vidéos) et documents pdf par Denis Labouré

Avec ces cours Denis Labouré vous guide pour restaurer l'ésotérisme du christianisme primitif. À vous de jouer !

Quantité
In Stock

loyalty En achetant ce produit, vous pouvez collecter jusqu'à 23 points de fidélité. Votre panier totalisera 23 points qui peut être convertis en un bon de réduction de 11.5€.


Cours (6 vidéos) et documents pdf par Denis Labouré

Après achat un lien de téléchargement vous sera envoyé dans les 48h ouvrées. Les vidéos sont encodées discrètement avec le nom de l'acheteur et permet à notre entreprise de veille Internet internationale d'identifier l'origine en cas de "fuite".

Attention, pensez à faire des sauvegardes de vos vidéos.

Avec ces cours Denis Labouré vous guide pour restaurer l'ésotérisme du christianisme primitif. À vous de jouer !

L’avantage d’un enseignement oral sans sortir de chez vous

Derrière votre écran, avec une tasse de café (facultatif), vous suivez le cours. Vous bénéficiez d’un enseignement oral sans vous déplacer, sans frais annexe (hébergement, restauration). Ce DVD étant l'enregistrement des cours interactifs de Denis Labouré, ils ne permettent pas le suivi individuel dont bénéficient les étudiants de ses cours en direct.

Au programme :

LES BEATITUDES        

 Heureux les artisans de paix… Heureux les humbles… Chacun connaît ces phrases nommées « Béatitudes ». Les traductions habituelles donnent une ambiance un peu « guimauve ». Hors, ce qui est traduit par « heureux » signifie en réalité « En marche ! ». Ce qui rend un son tout différent. Chacune de ces béatitudes est un programme d’action, un aspect du traitement spirituel.

 

LA DIVINE LITURGIE

 Si vous vous êtes jadis ennuyé à la messe, je vous promets que ce ne sera plus jamais le cas. A deux conditions : étudier cette vidéo puis assister à une messe en latin. Si, en plus, c’est dans un monastère, vous participerez à une véritable opération théurgique. Une opération réellement efficace pour passer du biologique au spirituel. Ce type de messe est aussi le meilleur véhicule pour porter votre prière en cas de problème personnel.

LA FOI N’EST PAS LA CROYANCE

 Êtes-vous croyant ? Cela signifie « A votre avis tout personnel, pensez-vous qu’il existe un Dieu ? ». Cette question est toute moderne ; elle n’a pas trois siècles. En effet, les mots que l’on traduit par « croire » (le grec pisteo) et foi (pistis) signifient en réalité « prendre appui sur ». Être croyant, cela signifie (ou devrait signifier) « prendre appui sur la réalité spirituelle ». Car pour les Anciens, cette réalité spirituelle n’a jamais fait de doute. Allez aujourd’hui dans un village d’Afrique noire. Vous pouvez dire que vous êtes chrétien, animiste, musulman, ou ce que vous voudrez d’autre. Mais si vous dites que vous êtes athée et qu’à votre avis il n’existe que la réalité matérielle, votre interlocuteur vous regardera avec perplexité. Comme les hommes de toutes les civilisations anciennes, il fait l’expérience de la dimension spirituelle.

 

LA FOI DE QUI ?

 Vous priez pour la guérison d’un proche (ou pour toute autre raison, par exemple pour qu’il retrouve un emploi). Pour que l’opération soit efficace, qui doit avoir la foi ? Vous ? Le malade ? Les deux ? Et si votre interlocuteur demande une  prière pour une tierce personne, là encore qui doit avoir la foi ? Les Evangiles montrent des cas de figure très différents. Leur étude permet de dégager  plusieurs lois de la prière efficace. Là encore, ces lois montrent que la foi n’est pas la croyance, mais une attitude toute différente.

LE PARDON SANS MORALINE

 Pardonner, ce n’est pas nécessairement se réconcilier. Parvenir à pardonner jusqu’au fonds de ses tripes, c’est parfois au-dessus de nos forces humaines. Il n’y a aucune honte à le reconnaître. C’est d’ailleurs la limite de la psychothérapie sans dimension transcendante : elle identifie les coupables, mais elle est désarmée pour résoudre en profondeur la question du pardon. C’est logique, puisque les Ecritures demandent un pardon d’intention, le vrai pardon étant la réponse du divin à cette intention.

 

LES TRIBULATIONS DU CONFESSIONNAL

 L’histoire de la confession dans la religion catholique est un véritable roman à épisodes. La confession privée – en tête à tête dans le confessionnal – ne date que du Moyen Age. Les premiers chrétiens se confessaient directement à Dieu,  et l’eucharistie suffisait à effacer les fautes. Seuls avaient un traitement particulier les péchés mortels (punis de mort dans l’Ancien Testament), notamment l’homicide. Notons que le baptême remettait les compteurs à « 0 ». Ce qui fait que l’empereur Constantin ne s’est fait baptiser que sur son lit de mort !

__________________________


Denis Labouré bénéficie d’un double parcours. D’une part, il connaît parfaitement les arcanes de l’ésotérisme, en raison d’une longue fréquentation de ces milieux. D’autre part, il a derrière lui un cursus universitaire en théologie.

Il peut ainsi faire le pont entre deux mondes qui s’ignorent. Celui des chrétiens frileux qui, ignorant leur propre histoire, sont effrayés par les mots « gnose » ou « secret ». Et celui des membres d’organisations « initiatiques » qui rejettent spontanément la tradition judéo-chrétienne dont elles sont pourtant généralement issues.

Références spécifiques

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté :