Exclusivité web !

Je gueris : la methode ultime

SC04

Nouveau

Imprimer

Réédition dans un nouveau format Livre à couverture rigide - format A4 - 430 pages

Auteur : Ames Nowel - traduit et commenté par Denis Labouré

Anciennement composé de 13 cahiers brochés

Plus de détails

95,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 9 points de fidélité. Votre panier totalisera 9 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 4,50 €.


975 Produits

Réédition dans un nouveau format Livre à couverture rigide - format A4 - 430 pages

Auteur : Ames Nowel - traduit et commenté par Denis Labouré

Anciennement composé de 13 cahiers brochés

La guérison spirituelle existe dans toutes les voies spirituelles. La clef de l’efficacité ne se trouve donc pas dans des techniques secrètes ou des procédés réservés à une religion particulière. Cette clef se situe dans le niveau de conscience du thérapeute. De chapitre en chapitre, Je guéris : la méthode ultime élèvera le niveau de conscience du lecteur.

Ames Nowell était praticien professionnel. Son livre vous introduit dans la méthode d’origine, aujourd’hui validée par un siècle et demi de guérisons. Il tient compte des avancées effectuées depuis la découverte de cette méthode. Chaque chapitre est suivi d’un jeu de questions-réponses qui vous permet de vérifier sa parfaite assimilation.

Denis Labouré a complété ce cours de « Conseils pour l’étude » et de nombreuses notes qui en facilitent l’étude. La suite appartient au lecteur. S’il s’engage dans l’étude sérieuse de ce texte, il comprendra les lois qui sous-tendent la plupart des thérapies alternatives aujourd’hui en vogue. S’il médite ce texte, s’il le laisse travailler en lui, l’étudiant accédera à l’attitude juste, celle qui – au-delà des mots – rendra son traitement spirituel efficace.

Préface : Conseils pour l'étude Comment étudier ce cours ? Les origines de la méthode. Les écrits sacrés dans lesquels cette méthode est exposée. Les livres utiles à l'étude. En guise de préface, un résumé d'Ames Nowell vous plonge immédiatement dans le bain. Chapitre 1 : Chercheurs de vérité La guérison spirituelle a toujours existé. Mais pourquoi l'un voyait-il sa prière exaucée et pas l'autre ? Le monde spirituel est, lui aussi, régi par des lois.

Chapitre 2 : Jalons Mary Baker Eddy, une femme qui a de la suite dans les idées !

Chapitre 3 : Acier trempé Bien avant Freud, le magnétiseur Phinéas Quimby constate que les conditionnements du mental génèrent les maladies. Fondateur de la pensée positive et de la psychothérapie moderne, il remplace les conditionnements négatifs par des conditionnements plus confortables. Eddy franchit un pas supplémentaire en laissant l'être véritable (l'être spirituel que nous sommes fondamentalement) dissoudre les conditionnements du mental.

Chapitre 4 : Les piliers du temple Prendre conscience de nos conditionnements. Si je dis « Dieu », un tas d'idées se bousculent dans la tête, toutes plus fausses les unes que les autres. Même le pire des athées entretient au fond de lui-même l'idée que « Dieu » a quelque chose de masculin ! Il faut donc se débarrasser du Dieu des religions obsolètes et reprendre le problème à la base.

Chapitre 5 : Le précieux volume Eddy commence là où les Églises se sont arrêtées. Même si elle n'utilise pas ce mot, elle entre dans la gnose authentique. Elle expose ses découvertes dans un livre qu'elle ne cessera de réviser jusqu'à sa mort. La science divine tient en quelques mots : si j'écarte tout sens personnel (l'ego) et que je laisse agir l'être véritable (l'image de Dieu que je suis fondamentalement), le traitement spirituel est réellement efficace. Comment faire pour parvenir à cet état ?

Chapitre 6 : Le vestibule de la science chrétienne La guérison à distance est une illusion d'optique. La guérison spirituelle n'envoie ni bonnes pensées ni bonnes ondes à un patient malade. Le mental n'est pas individuel, mais individualisé car un « inconscient collectif » est sous-jacent à toute réalité et nous manipule constamment. Si le praticien laisse se dissoudre en lui-même un « nœud » de cet inconscient collectif, le même nœud se défait dans le patient qui occupe son champ mental. Le traitement par « argumentation », antichambre efficace du traitement réellement spirituel.

Chapitre 7 : Dieu Le Dieu des religions – celui que l'on prie pour aller mieux et qui répond si votre tête lui revient - est mort à Auschwitz et Hiroshima. S'il ne pouvait pas intervenir, c'est qu'il n'était pas tout-puissant. S'il ne voulait pas intervenir alors que le pire des pères tente quand même de sauver son enfant, laissons-le où il se trouve. Oublions le mot « Dieu » et comprenons un nouveau modèle de la relation entre le Principe et l'homme. Un modèle qui n'est pas si révolutionnaire qu'il y paraît, puisqu'il était celui du rabbi Jésus de Nazareth.

Chapitre 8 : Qui parle ? « Quand tu parles comme ça, on croirait entendre ton père ! », « Plus tu vieillis, plus tu ressembles à ta mère ! ». Si on vous dit ça, vous savez que ce qui sort de votre bouche ne provient pas de votre être véritable. C'est l'amoncellement de conditionnements accumulés depuis l'origine qui vous manipule. En revanche, le musicien qui s'oublie alors qu'une musique inspirée sort de son instrument, le champion sportif qui effectue spontanément le geste juste, ont su écarter tout sens personnel. C'est l'être véritable qui était alors aux commandes.

Chapitre 9 : La clef du Royaume Le procédé qui permet de passer du « je » (l'ego, l'amoncellement de conditionnements) au JE qui, seul, est guérisseur. Comment écarter tout sens personnel pendant le temps du traitement spirituel ?

Chapitre 10 : Médecin, guéris-toi toi-même Les deux états de conscience dans lesquels le traitement est réellement efficace. Comment procéder pour chaque grand domaine de l'existence ; problème de santé, d'emploi, de couple, d'enfant, de finance, d'examens, etc.

Chapitre 11 : Les prophéties de « la femme de la prophétie » Dès la disparition du fondateur, un enseignement inspiré se transforme vite en dogme, ou en une organisation qui a pour objectif sa propre survie. L'auteur met en garde contre cet écueil. Un autre écueil, auxquelles ont succombé la « pensée positive » et les « techniques de visualisation », c'est la confusion du psychique et du spirituel. Elles manipulent le mental pour obtenir un effet, alors que le traitement spirituel consiste à écarter le mental pour laisser l'être véritable (spirituel) opérer.

Chapitre 12 : Collectanea Le traducteur, Denis Labouré, propose un ensemble de citations empruntées aux grandes traditions spirituelles et initiatiques. Toutes font des ponts avec l'enseignement de ce cours. Elles l‘éclairent en braquant le projecteur depuis d'autres angles, ce qui en facilite la maîtrise pour l'étudiant habitué à d'autres enseignements.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis